top of page
Screen Shot 11-10-23 at 09.26 PM.PNG

PY Provost sculpture

Pierre-Yves Provost

Sculpteur

De retour en pays ligérien, je poursuis mes explorations des matériaux, des inspirations, de la création.

Le principe de réemploi, de récupération et de transformation n’a pas changé. Les bois sont issus d’anciennes charpentes, les textiles de vieux vêtements ou d’ameublement, les métaux, zinc et cuivre, proviennent de toitures et d’anciennes plomberies, le fer de vieilles portes inutilisables, le verre d’anciennes fenêtres, la pierre d’entourages de cheminées, de piquets de vigne, de moellons des jardins, le plaquage des chutes de fabrication, etc. Mon réseau se consolide avec ce “retour à l’ouest” : des voisins, des amis, des entrepreneurs mettent de côté leurs chutes et je sélectionne.

Je poursuis mes apprentissages en travaillant, en rencontrant des experts, des sachants, en testant la réaction des matériaux, l’usage de certains outils, postes de travail : modelage, soudure, emboutissage, formage.

Mes premières expositions se dessinent. J’ai besoin de partager, d’échanger avec ceux qui regardent et accueillent mes créations. Est-ce que les gens reçoivent autant que mes mains donnent ? Il y a un peu d’impatience, l’envie de montrer et le besoin de continuer à faire, à créer.

bottom of page